the NAKBA ... الـنـكـبــَـة حـق يـآبــى الـنـسـيــَـان

Thursday, 20 October 2011

Alger-Oran-Paris : Les Années Music-Hall ♪ الـجــزائــر-وهــران-بــاريس : ســنوات قـاعات الــمـوسـيــقى

Album DVD :
Alger-Oran-Paris : Les Années Music-Hall
الـجــزائــر-وهــران-بــاريس : ســنوات قـاعات الــمـوسـيــقى
Algiers-Oran-Paris: The Years Music-Hall

L'Auteur :
"ALGER,ORAN, PARIS" est un documentaire de Michèle Mira Pons, auteur et journaliste depuis 1985, sur une idée de Valérie Cohen, et produit par Didier Zuili pour SeaFilms Productions
الجزائر، وهران، باريس هو فيلم وثائقي من قبل ميشيل ميرا بونز، الكاتب والصحافي منذ عام 1985 ،و فكرة كوهين فاليري.الوتائقي من انتاج ديدييه زيولي لصالح مؤسسة افلام البحر للانتاج
"Algiers, Oran, PARIS" is a documentary by Michèle Mira Pons, author and journalist since 1985, on an idea by Valerie Cohen, and produced by Didier Zuili for SeaFilms Productions

L'Oeuvre :
Pourquoi ces chansons du cabaret algérien résonnent-elles encore si fort, même aux personnes qui n'ont pas connu cette époque ? Ces chansons ne contiendraient-elles pas les signes de l'exil, ne feraient-elles pas, pour toute une population, office de racines ? Ce documentaire a pour thème ce que l'on a appelé le "cabaret oriental d'Algérie", une partie du patrimoine de la musique algérienne à un moment où ce pays était une colonie française.. Il trace l'histoire de cette musique, étonnant kaléidoscope culturel : interprétée majoritairement par des chanteurs de la communauté juive d'Algérie aux côtés de musiciens algériens de la communauté musulmane.. Elle contient les traces d'un brassage unique, hérité de la musique savante arabo-andalouse dans une version populaire. Elle intègre des influences multiples, espagnole, rumba, tango, parfums de chanson réaliste française, jusqu'au jazz, au boogie, au fox-trot…Par le biais d'archives, visuelles ou sonores, d'interviews, de concerts, le documentaire évoquera aussi une société dont cette musique est le reflet, à un moment de son histoire, et qui résonne aujourd'hui encore dans bien des cœurs.

Le Contexte Par Rapport a IPM :
"Alger, Oran, Paris" est un film témoignage sur une musique, prétexte à comprendre une société, un acte de mémoire, une trace concrète pour prolonger et se souvenir.. Mémoire d'une époque riche de brassages culturels, dans les années 40, 50 et 60, avant l'Indépendance. Une Algérie de la colonisation. Les communautés juives et musulmanes se côtoient, avaient les mêmes répertoires musicaux et jouaient ensemble dans les mêmes lieux, les cafés ou les cabarets... Le film sur les cabarets orientaux d'Algérie nous plonge au cœur de cette époque et de sa musique, issue d'une immense tradition musicale et qui risque hélas de s'éteindre avec ses derniers interprètes. Un formidable pont entre la mémoire et le présent, qui s'inscrit entre plusieurs cultures et qui nous parle de l'Histoire d'un pays... Pour de multiples raisons, à ce jour, aucun document qu'il soit écrit, radiophonique, filmique, n'a encore été réalisé sur le cabaret d'Algérie. Il est donc d'autant plus important d'explorer cette musique qui, dans le passé, a embrasé tous les publics, de la France aux Etats-Unis en passant par tout le Moyen-Orient, et qui aujourd'hui encore provoque de fortes résonances auprès de personnes qui n'ont pourtant pas connu cette époque... Le film s'interroge sur le fait que, même si les souffrances d'hier provoquées par l'histoire sont encore présentes, cette musique très populaire, est l'expression symbolique d'un vécu partagé. En partant de la musique, des ingrédients qui la composent, le film plongera de plus en plus profondément vers le portrait d'une société... Le documentaire aura comme point d'interrogation la question de l'actuelle transmission de cette musique. Que ce soit à travers les interventions filmées de Maurice El Medioni, devant un parterre de jeunes étudiants en musicologie, ou encore à travers les interviews des anciens musiciens de la Mano Negra, Philippe Teboul en tête, qui ont remis à l'honneur dans les années 90 des chansons comme "Sidir Bibi"... Ce film, documentaire sur le cabaret d'Algérie, se veut ainsi un acte de mémoire, un hommage à ce genre musical en train de disparaître. Il se construit comme une mosaïque exprimant la richesse et l'émotion d'une musique, d'une époque, d'un pays, d'une histoire

Ce DVD Comprend :
•••» Le film "Alger Oran paris les années music-hall" (52 minutes)
•••» Heures de bonus avec :
Concert de Maurice El Médioni et Naïma Djazaïra (77 minutes)
Concert de Reinette l'Oranaise (18 minutes)
Un peu d'histoire "De la musique arabo-andalouse au music-hall algérien" (20 minutes)
"Ya Oumi" : histoire d'une chanson par Youssef Hagège (4 minutes)
Diaporama et album-photo : Alger - Oran
Pochettes de disques
.

╔══╗
♪♪
║██║
║♪♪║♥ ♪ Download From Here. [1.641 Go]
╚══╝

.
‹ N/L : 606 ›
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...