the NAKBA ... الـنـكـبــَـة حـق يـآبــى الـنـسـيــَـان

Tuesday, 25 March 2008

Al-Samâa: Audition spirituelle extatique برنامج السماع الصوفي للشيوخ والاقطاب الصوفيين Al-Samâa:Ecstatic spiritual auditio ♪ Ihsan Rmiki احسان الرميقي


Album :
Al-Samâa: Audition spirituelle extatique
برنامج السماع الصوفي للشيوخ والاقطاب الصوفيين
Al-Samâa: Ecstatic spiritual auditio

Artists :
Ihsan Rmiki and Ensemble Al-Jûd احسان الرميقي ومجموعة الجود

Country : Morocco - المغرب

Melodies :
Premiére étape de la voie/First stage along the path
(1). Salutations Allégeance-Greetings Allegiance --The abandonment of all worlds - Abondon de tous les mondes -- Atteindre de L'union spirituelle/ Spiritual Union
.
Deuxième étape de la voie/Second stage along the path
(2). Célèbration du bien aimé/ Celebration of the beloved -- The path of ecstasy/Chemin de l'inresse -- Aboutissement de la quéte/ Quest is accomplished
.

Download From Here

.
The official site. Includes news, photos, biographies, interviews, reviews, and tour dates
http://www.ihsan-rmiki.com/
.
Zaman Al wasel : Chant Arabou-Andalous
.

La chanteuse marocaine Ihssane Rmiki vient de sortir son premier album de musique soufie sous forme d'un CD de 50 minutes, produit grâce au concours de l'institut du monde arabe à Paris.
Cet album, qui sera distribué d'abord en Europe, est un hommage aux grands maîtres du soufisme tels Abou El Hassan Achouchtari, Al Harrak, Abou Madiane El Ghaout, Abderrahmane El-Majdoub et bien d'autres. "Il est le fruit de plusieurs années de travail intense", a confié à la MAP cette adepte de la musique soufie, qui a débuté sa carrière artistique dans la musique andalouse et les "mouachahate".
La musique soufie constitue, pour la jeune chanteuse, beaucoup plus un retour aux sources qu'un simple style très prisé par un nombre grandissant de chanteurs car, précise-t-elle, il semble être de plus en plus dans l'air du temps.
Pour elle, ce retour vers la musique sacrée n'est autre qu'un retour aux traditions musicales marocaines les plus originales, telles qu'elles étaient exécutées de manière collective au sein des confréries notamment lors des fêtes.
En fait, si autrefois les chansons soufies ont été interprétées collectivement dans une atmosphère de transe et de "dikr", ce style opte davantage, aujourd'hui, pour une interprétation en solo et dans une ambiance plus festive, bien que toujours aussi spirituelle, assure Ihssane Rmiki.
C'est d'ailleurs ce changement dans la présentation de cet art, affirme la jeune chanteuse, qui lui assure une audition de plus en plus large, notamment parmi les fans des pays occidentaux qui, au-delà d'une curiosité intellectuelle bien légitime, tentent de pénétrer les mystères du sacré à travers les rythmes et les poèmes de la chanson soufie.
Originaire de Ksar El Kébir, Ihssane Rmiki a été dorlotée, dès son jeune âge, par le Samaâ et le Madih dans les zaouïas Tijaniya et harrakiya, son père étant un tijani des plus notoires de la région.
Cependant, bien avant la sortie de son album, Ihssane avait déjà réussi à se faire un petit nom en tant que cantatrice d'un talent certain et ce, depuis qu'elle a chanté il y a des années lors d'une soirée artistique organisée par l'Institut du monde Arabe à Paris.
Elle a récidivé avec le même franc succès lors de sa première participation au festival de Fès des musiques sacrées du monde. On parlait déjà, d'une étoile qui perçait le monde restreint de la chanson soufie.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...